Biographie

Année 1947, Hervé Fay n’a que trois ans, il voyage à bord du paquebot Ville d’Amiens  avec son père Frank Fay peintre et céramiste. Un voyage de 45  jours qui les conduit  de Marseille vers la Polynésie Française. Il grandira jusqu’à ses onze ans sur l’ile de Tahiti, nourri par les travaux de son père qui effectuait des recherches dans les domaine de la céramique et de l’art Marquisien. 
Après ces sept années de vie en pleine nature tropicale 1955 voit son retour vers la France. Il poursuit alors ses études à Besançon et il rentre plus tard à l’école des Beaux Arts de la ville. Il y étudie le dessin, la peinture et l’esthétique industrielle. Cette dernière place l’art au sein des contingences  utilitaires et industrielles; de quoi laisser perplexe le jeune artiste que les questionnements et les intuitions  porteront progressivement à entretenir des rapports plus subtils avec la matière et ses formes.
De 1968 à 1970, il invente et perfectionne une technique de peinture utilisant des cires polychromes. L’enthousiasme des découvertes induites par le développement de ce mode d’expression, en synergie avec son esprit de recherche et son goût marqué pour la vie des formes, ont potentialisé toutes les aventures créatrices ultérieures d’Hervé Fay.
Dès 1970 sont présentes dans ses œuvres les notions d’incommensurabilité des espaces et  d’intemporalité. Il s’y révèle un travail sur l’origine des formes et de leurs dynamiques. C’est une recherche parallèle au monde des humains que l’artiste perçoit souvent comme une allégorie de l’évolution. Le monde d’Hervé Fay nous invite aux origines perpétuelles où tout est mouvance.
De 1970 à 1980 Hervé Fay expose de nombreuses fois en France : Paris, Besançon, Belfort, Colmar, Port-Grimaud, et également au Salon d’automne de Lyon.
En 1982 Hervé Fay retourne en Polynésie Française, s’installe à Papeete (Tahiti). Il sera nommé professeur de composition décorative traditionnelle et contemporaine au Centre des Métiers d’Art de Polynésie Française.
De 1993 à 2010 Hervé Fay se consacre presque exclusivement à une recherche graphique et coloriste.Cette recherche s’est articulée dans le développement technique d’une forme de peinture  en relief polychrome à partir de fibres végétales. La matière qu’il utilise nous apparaît comme une sorte de tapa en relief peint. Cette innovation permet à l’artiste d’accéder à une pratique évolutive personnelle de l’art marquisien dont il a depuis une sérieuse maîtrise. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site